La Nouvelle Tribune

Financement de l’aménagement des forêts des monts Couffès : les députés réclament une commission d’enquête parlementaire

Espace membre

 

La question orale avec débat posée par le député Nourénou Atchadé et 21 autres députés a été examiné hier à l’Assemblée nationale. Mais les députés dans leur majorité n’ont pas fait du tout de cadeau au gouvernement. Des déballages ont été faits dans le cadre de ce dossier, bien que le ministre Blaise Ahanhanzo-Glèlè ait  tenté d’apporter quelques éléments de réponses aux députés. « Il s’agit d’un projet qui a démarré en 2001 et qui est terminé en 2008. Dans le projet, d’un montant total de 14 milliards, il a été prévu de nombreuses infrastructures qui n’ont pas été achevées ou parfois inexistantes…» a affirmé l’auteur de la question. En ce qui concerne l’aménagement de la forêt, déclare t-il, là également c’est la catastrophe, aujourd’hui la forêt paraît plus dégradée qu’elle ne l’était avant. Il ajoute qu’en 2008 quand le projet s’est retiré il n’y a pas eu de suivi et lorsqu’il y a eu le feu, tout a brûlé, tout est parti en fumée. Pour finir, l’auteur a demandé d’introduire une proposition de résolution tendant à mettre sur pies une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur ce scandale et comment ont été géré les 14 milliards prévus à cet effet. Il sera appuyé dans sa logique par les autres collègues, notamment Nicaise Fagnon, Eric Houndété, Daouda Takpara, André Okounlola, Ahouannougan Koffi, Biokou Firmin, Augustin Ahouanvoébla et autres. Rappelons que l’auteur de la question a voulu savoir entre autres, le montant total du projet, les infrastructures sociocommunautaires prévues, le mécanisme d’affectation de ces infrastructures aux communes, le niveau d’exécution de ces travaux, la situation de la forêt aménagée à la date d’aujourd’hui, les documents de financement du projet et tous les rapports d’exécution et d’évaluation.