La Nouvelle Tribune

L’Union fait la Nation a officiellement lancé son site web le vendredi dernier

Espace membre

www.unionfaitlanation.org. Nul n’ignore l’importance de l’internet et des réseaux sociaux dans un monde de plus en plus numérisé.

 C’est pourquoi l’Union fait la Nation (Un), la plus grande alliance politique de l’opposition au Bénin, qui a pris l’engagement depuis sa convention d’avril dernier d’écrire une nouvelle page de son histoire, s’est dotée d’un site web. La www.unionfaitlanation.org a été officiellement lancé dans l’après midi de ce vendredi 22 juin au siège national de cette alliance qui s’est lancée depuis sa convention dans la dynamique de devenir un parti politique. La présentation du site a été faite par l’actuel Coordonnateur général de l’Un, Lazare Sèhouéto. Il a expliqué que la www.unionfaitlanation.org est un instrument de formation, d’information et d’échanges réciproques entre les jeunes. Il comprend entre autres les espaces « jeunesse », « femmes », « membres », « l’Union sur le terrain ». Il permettra aussi à l’Union de prendre position sur les sujets brûlants de l’actualité nationale et internationale, de démentir des rumeurs sur sa vie et son fonctionnement et de réagir à des commentaires faits à ce propos dans la presse. Les citoyens béninois qui désirent adhérer directement à l’alliance Union peuvent aussi le faire à travers la www.unionfaitlanation.org en y remplissant une fiche d’adhésion. Le site dispose, par ailleurs, d’une médiathèque contenant les photos des dirigeants de l’Un, les images de ses événements majeurs et des archives.

Le pari de la jeunesse

Dans son allocution de lancement, Antoine Kolawolé, représentant le président Bruno Amoussou, a affirmé que le combat des dirigeants actuels  est de « faire de l’Union fait la Nation un mouvement populaire, un mouvement à qui s’impose le devoir de porter les joies et les peines, les revendications majeures et les espoirs de nos populations. » Il s’agit de « passer  de l’Union fait la Nation des dirigeants à l’Un des peuples». Cela, implique, selon ses propos, des solutions novatrices, orientées vers l’avenir mais enracinées dans l’expérience concrète de « notre » peuple et des « peuples d’ailleurs.» D’où ce site web. Et conscient du handicap numérique du Bénin Kolawolé avance :« Nous savons que les paysans et les artisans, c’est-à-dire, l’écrasante majorité de nos populations, n’ont pas encore accès à l’ordinateur. Mais nous savons aussi que l’avenir est de ce côté. » Il ajoute ; « Il faut épouser les dynamiques de notre société. Le rôle d’un parti politique n’est pas de se mettre à la traîne de la société, mais de l’accompagner vers une modernité maîtrisée, assumée et porteuse de progrès.» Pour lui, en lançant ce site, l’Un veut donner un signal, surtout à la Jeunesse. L’Union fait ainsi, a-t-il déduit, le pari de la jeunesse et de l’avenir.