La Nouvelle Tribune

Visite du président du Madep au Parlement

Espace membre

Tête à tête hier entre Fagbohoun et Nago
Le président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago a reçu dans l’après-midi d’hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo un hôte de marque en la personne du président du Madep Séfou Fagbohoun. Il était accompagné pour la circonstance d’une forte délégation dont l’ancien président de l’Assemblée nationale 4è législature Antoine Idji Kolawolé, le secrétaire général du Madep Kint Aguia et beaucoup d’autres membres influents du parti.

Selon les déclarations liminaires de Séfou Fagbohoun à la presse à la sortie de son entretien avec le président Mathurin Nago, cette visite rentrerait dans le cadre d’une visite de courtoisie. Il serait, selon ses propos, venus  au palais des gouverneurs afin de s’enquérir des nouvelles au sein de l’institution parlementaire et voir les dispositions à prendre pour prendre part à la prochaine séance plénière qui serait prévue pour le lundi prochain. Le président du Madep a été  royalement reçu par le président de l’Assemblée nationale. Au terme des échanges avec Séfou Fagbohoun et sa délégation, les deux personnalités se sont ensuite entretenu en tête à tête durant une trentaine de minutes. Aucune information n’a pu filtrer de cet entretien secret. Le président Séfou Fagbohoun comme s’il avait envie de prolonger sa visite au parlement, a été reçu spécialement par le premier questeur de l’institution parlementaire Saka Fikara. Les échanges entre les deux personnalités et sa suite auront duré aussi une trentaine de minutes. Mais il faut remarquer que cette visite du président du Madep est un signal fort que l’homme d’affaire n’entend pas rester à la maison mais qu’il est très intéressé par les activités parlementaires. Puisque ironiquement, il avait confié à la presse que ce serait pour lui une occasion de connaître ce que c’est que le parlement et ce qu’on appelle l’hémicycle qu’il a toujours l’habitude de voir à la télévision. Mais d’autres langues pensent que ce regain d’activités politiques du président Séfou Fagbohoun donnera de l’insomnie au chef de l’Etat et surtout au président de l’Assemblée nationale. Comme le dirait certains, « Séfou Fagbohoun est souvent qualifié d’animal politique».

Ismail Kèko