La Nouvelle Tribune

Conseil présidentiel de l’investissement : les objectifs vulgarisés par Nasser Yayi

Espace membre

Le secrétaire permanent du conseil présidentiel de l’investissement (Cpi) a offert le mercredi 30 mai dernier, un dîner à ses partenaires dans les locaux de Magic Land à Cotonou.

 Une occasion qui a permis à Nasser Yayi de revenir sur les objectifs de la structure dont il est le chef.

Après une série d’activités organisées par le conseil présidentiel de l’investissement pour vulgariser ses nouvelles réformes et garantir au Bénin une meilleure performance dans l’élaboration du prochain rapport ‘’Doing Business’’, Nasser Yayi fait le point des rencontres. A cet effet, il a offert un dîner aux opérateurs économiques, aux partenaires techniques et financiers, aux autorités de la mairie de Cotonou et à une délégation de la chambre de commerce et d’industrie du Bénin afin de recueillir leurs préoccupations sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leurs activités. Et proposer des approches de solution à travers les nouvelles réformes entreprises au sein du Cpi. Dans son intervention, le secrétaire permanent a énuméré les raisons qui ont conduit à la mise en place du Cpi. A savoir, le faible niveau d’investissement au Bénin dû à l’environnement des affaires qui apparait défavorable. Il a en outre évoqué le problème de la lourdeur administrative résultant d’une insuffisance de synergie des institutions de support au secteur privé et les faux frais occasionnés par la perception des indus lors du transport des marchandises. Nasser Yayi a par ailleurs souligné qu’au niveau de la politique commerciale, de nombreux documents de stratégies sous-sectorielles existent mais ne sont pas toujours liés entre eux. Tout en appréciant le travail abattu par les différents sous-comités de ‘’Doing Business’’, il garde espoir que les contreperformances du Bénin ne sauraient perdurer.

Le conseil présidentiel de l’investissement en question… 

Selon Nasser Yayi, le Cpi a pour principale mission d’organiser des séances de réflexion, de faire des propositions et recommandations sur les questions se rapportant à la promotion des investissements publics et privés au Bénin. Cette mission a pour but d’améliorer le climat des affaires mais aussi de permettre au Bénin d’améliorer son rang dans le rapport ‘’Doing Business’’ effectué chaque année par la banque mondiale. Le Cpi est aussi chargé de mettre en œuvre des plans d’actions visant à améliorer les indicateurs du rapport, en collaboration avec les partenaires techniques.