La Nouvelle Tribune

Afrique de l’Ouest : le contrôle du pouvoir exécutif par le parlement au cœur des échanges

Espace membre

Durant deux jours, administrateurs parlementaires et députés des parlements francophones de l’Afrique de l’Ouest venus du Burkina, du Cap- vert, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, 

du Togo et du Bénin, se  sont concertés autour des thèmes « le contrôle du pouvoir exécutif par le parlement, les rôles respectifs des commissions  et de la séance plénière, le statut et la gestion de l’administration parlementaire ». C’est le Bénin Marina hôtel qui a servi de cadre du 05 au 06 juin 2012 aux travaux de ce séminaire régional ouverts le mardi dernier par le 2è vice-président de l’Assemblée nationale du Bénin Boniface Yèhouétomè. Selon Mathieu Ciowela, Représentant Résidant par intérim du Pnud, ce séminaire résulte de la coopération entre le Pnud et l’Assemblée nationale française. Et c’est ces deux institutions qui ont décidé de réunir les fonctionnaires parlementaires de l’Afrique de l’ouest et comparer leurs expériences. « Ce qui permettra d’enrichir leur travail par la communication des bonnes pratiques » a-t-il ajouté. Pour l’ambassadeur du Bénin près la France Jean- Paul Monchau, ce séminaire démontre sa pertinence et la force des liens qui unissent les assemblées nationales francophones. « Il faut travailler au contrôle de l’activité de l’exécutif afin de vérifier si le cadre législatif est respecté dans toutes les sphères de l’activité gouvernementale » a déclaré Jean- Paul Monchau. « La tenue de ce séminaire est d’une importance particulière en ce sens que les parlements francophones, en dehors de quelques dissemblances de configuration de chambres, disposent d’un même mécanisme d’organisation, de fonctionnement et d’attributions » a affirmé boniface Yèhouétomè lors de l’ouverture des travaux. La valeur contributive des ressources humaines qui appuient techniquement les parlements a été aussi évoquée par ce dernier.