La Nouvelle Tribune

Questions orales ce jour à l’Assemblée nationale : le protocole d’Etat au banc des accusés

Espace membre

Les députés se retrouvent ce jour au palais des gouverneurs à Porto-Novo autour des traditionnelles questions orales au gouvernement en vue de faire la lumière sur certains dossiers préoccupants.

C’est dans ce cadre qu’ils ont adressé depuis quelques temps au gouvernement une question orale avec débats sur  le zèle et les traitements attentatoires à leur honorabilité et à l’institution parlementaire, de la part du Protocole d’Etat. 

C’est une question orale posée  par le deuxième secrétaire parlementaire André Okounlola et 16 autres députés. A travers cette question, les signataires, au nom des autres collègues, demandent au gouvernement les textes réglementaires qui régissent l’organisation des cérémonies officielles, comment fonctionne le Protocole d’Etat et enfin quelle appréciation fait le gouvernement sur le traitement attentatoire à l’honorabilité des députés, lors des cérémonies officielles présidées par le chef de l’Etat. Aujourd’hui les députés, comme un seul homme vont essayer de défendre leur corporation. C’est dire que le protocole d’Etat et même l’institution de tutelle, notamment la présidence de la République seront ce jour à l’hémicycle, au banc des accusés. Des sueurs froides attendent  le représentant du gouvernement ou le ministre qui sera à la barre ce jour en séance plénière. Outre cette question orale avec débats, les députés vont se pencher également sur une autre question orale avec débats concernant le point des chantiers  d’infrastructures routières dans notre pays.