La Nouvelle Tribune

Désignation de Françoise Assogba au Parlement Panafricain : difficile consensus entre les députés

Espace membre

 

Les députés membres de la commission des lois et de l’administration de l’Assemblée nationale se sont retrouvés dans la matinée d’hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo pour examiner le dossier relatif à la désignation de la 2è questeur du parlement en la personne de Françoise Assogba. On se rappelle que ce dossier a été déjà introduit en plénière parce que, le Parlement Panafricain, à travers une correspondance adressée au président de l’Assemblée nationale, avait demandé qu’une femme parlementaire figure sur la liste des cinq membres désignés par la plénière. Il se fait que, après consensus, c’est le député Grégoire Akofodji qui a fini par démissionner au profit de sa collègue Françoise Assogba. Mais le hic est que, suite à ce choix, certains députés  se sont opposés au motif que l’honorable Françoise Assogba n’est pas membre du groupe parlementaire « Emergence et refondation » qui devrait normalement bénéficier de ce siège au parlement Panafricain. D’autre part, au cours des débats menés hier en commission, certains députés ont affirmé que cette dernière en tant que questeur, n’aura pas le temps matériel pour prendre part  aux travaux du Parlement Panafricain. A la suite de plusieurs interventions et pour raison de manque de consensus, les travaux ont été reportés à jeudi prochain.