La Nouvelle Tribune

Conférence des Ministres des Affaires étrangères des pays africains et nordiques

Espace membre

(La gouvernance politique et le développement de l’Afrique au menu) 

Depuis hier, lundi 4 juin,  et ce, jusqu’à ce jour se tiennent les travaux de la 11ème conférence annuelle des Ministres des Affaires étrangères des pays africains et nordiques. La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu à la salle Béhanzin de l’hôtel Azalaï de la plage à Cotonou.

Les travaux de la 11ème édition de la conférence annuelle des Ministres des Affaires étrangères des pays africains et nordiques ont officiellement démarré avec la cérémonie d’ouverture présidée par le Premier ministre Pascal Irénée Koupaki. Sur les 16 annoncées, ce sont finalement 15 délégations qui ont effectué le déplacement de Cotonou qui reçoit, pour la deuxième fois après l’édition de 2006, ce forum informel. Dans son mot de bienvenue, le Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la francophonie et des Béninois de l’extérieur, Nassirou Arifari Bako a voulu «voir dans le choix porté sur le Bénin, une marque de confiance et un encouragement pour les efforts constants fournis par le Bénin, notamment dans le domaine du renforcement et de l’approfondissement de sa démocratie». A en croire le Ministre Bako, l’objectif visé par la présente conférence est de «créer un cadre de discussions libres, franches et sincères entre les pays d’Afrique et ceux de l’Europe du Nord». Ainsi, dans ce cadre, pendant les deux jours que vont durer la conférence, les ministres des affaires étrangères des pays africains et nordiques, les chefs de délégation vont se pencher sur trois thématiques liées à la consolidation de la paix en Afrique, le développement du continent noir et le sommet de l’Onu sur le développement durable «Rio+20».  Dans la quête de solutions aux maux qui minent le continent africain, «continent du développement de l’économie mondiale», le Ministre béninois des Affaires étrangères a souhaité que la communauté internationale apporte son soutien. Soutien déjà trouvé auprès des pays nordiques à travers le discours de Heidi Hautala, Ministre finlandaise du développement pour qui, «il n’y a pas de différence entre les pays nordiques et les pays africains».