La Nouvelle Tribune

Déclaration politique à Porto Novo : le Mpjp lâche définitivement le Prd

Espace membre

Un gros morceau vient de lâcher définitivement le Prd. Mercredi dernier à l'hôtel Beaurivage, le Mouvement politique des jeunes de Porto-Novo(Mpjp) a déclaré officiellement qu'il va s'affranchir de la tutelle du Prd pour rejoindre la majorité présidentielle.

Le Prd ne se porte pas pour autant bien que le clame son président. Mercredi dernier, le Mpjp a rompu ses amarres avec le parti de Me Adrien Houngbédji. A l'hôtel Beaurivage où ils se sont réunis mercredi soir, ces jeunes qui ont tous soutenu le Prd lors de la dernière élection présidentielle et législative ont décidé d'abandonner le Prd. Dans la déclaration lue par son porte parole Kamal Dine Tidjani, le Mpjp rompt ses liens avec le Prd. Selon son porte parole, Kamal Dine Tidjani flanqué du président Kèmilou Kélani et de quelques membres du bureau provisoire du mouvement, «cette rupture est totale». Mais quelle la cause de cette décision importante? Selon la déclaration du porte parole du mouvement, cette décision est «un engagement pour le meilleur», un «acte de foi», une marche d'autodétermination pour des jeunes qui ont décidé d'assumer leur indépendance politique. Après de profondes analyses, les jeunes responsables de ce mouvement, ont compris qu'il est temps de taire les divergences et de rejoindre le président Boni Yayi pour l'aider à accomplir la gigantesque et exaltante mission de développement de notre pays. Avec cette décision, le Prd devrait revoir ses ambitions à la baisse lors des prochaines élections communales. En effet le Mpjp est composé par des jeunes intellectuels qui cumulent des années de militantisme au Prd. Certains sont même présidents ou membres de cellules et de sous-sections. Mais tous, ils ont été déçus au sein de ce parti tenu de main de maître par une aristocratie qui empêche la promotion de certains jeunes. le 07 janvier 2012, ils ont décidé de mettre sur les fonts baptismaux ce mouvement. Depuis, il ne fait que des émules.