La Nouvelle Tribune

Boni Yayi reçoit le maire de Cotonou

Espace membre

Le maire de Cotonou, Nicéphore Soglo a été reçu en audience ce mercredi au Palais de la Marina par le Chef de l’Etat, le président Boni Yayi. Au cœur des échanges, les sujets brûlants de l’actualité comme le déguerpissement sur les berges lagunaires, la crise énergétique, le devoir de mémoire….

Nicéphore Dieudonné Soglo, le président-maire était en audience dans la matinée du mercredi 16 mai 2012 à la présidence de la République. En sa qualité de premier responsable de la ville de Cotonou, il est allé échanger avec le Chef de l’Etat sur les récentes opérations de déguerpissement dirigées contre les populations des berges lagunaires  de Xwlacodji et du marché Dantokpa, de la crise énergétique et du devoir de mémoire à l’endroit des figures emblématiques du Bénin. Le Président Soglo s’est fait accompagner de quelques uns de ses collaborateurs. A sa sortie d’audience et face aux caméras et micros, il a fait la déclaration selon laquelle les opérations d’assainissement des berges lagunaires effectuées, il y a quelques jours à Xwlacodji et Dantokpa, sont bel et bien fondées. Mais qu’elles sont intervenues dans une période de pluie et où les enfants sont en pleine année scolaire. Le maire de Cotonou déplore également que l’opération soit allée au-delà des limites précédemment fixées de commun accord entre le gouvernement et les autorités municipales. Le deuxième point abordé par le Chef de l’Etat et son hôte est la question de l’approvisionnement du pays en énergie. Le maire estime que le bassin du Congo, l’uranium du Niger, l’hydrocarbure du Golfe de Guinée sont des opportunités à saisir par les autorités béninoises pour mettre fin aux crises énergétiques répétées dans  le cadre d’efforts complémentaires. La dernière préoccupation qui a meublé l’entretien entre les deux personnalités est relative au devoir de mémoire à l’endroit des martyrs et de tous ceux qui ont honoré la nation à travers leur bravoure. Le maire pense qu’il faut les célébrer afin de les faire connaître auxgénérations futures.