La Nouvelle Tribune

Le dossier relatif à la Cen-Sad renvoyé sine die

Espace membre

Les députés de la 6è législature n’ont pas pu examiner le vendredi dernier en séance plénière à l’Assemblée nationale le dossier relatif au projet de loi portant autorisation de ratification de la Convention de la coopération en matière de transport routier et de transit entre les Etats membres de la Communauté es Etats Sahélo-Sahariens (Cen-Sad), adoptée à Ouagadougou(Burkina-Faso) l 02 juin 2005.

Et Pour cause ! Le président de la commission du plan a suggéré au gouvernement de retirer ce dossier pour complément d’informations afin que tout soit clarifié au niveau du gouvernement.  Selon les explications du président de ladite commission Chabi Sika Karimou, au cours de la dernière séance, le ministre des travaux publics a souhaité que l’étude en commission soit mise en attente en attendant les prochaines réunions des ministres des affaires étrangères des pays membres de la Cen-Sad. Etant entendu, dit-il, que le gouvernement a le loisir de réintroduire le dossier au parlement pour étude ? lorsque tout sera clarifié. Prenant  la parole au nom du  gouvernement, le ministre des travaux publics explique « le dossier a été bouclé en commission. En raison des éléments évoqués à propos de la prochaine réunion des ministres des pays membres de la Cen-Sad, puisqu’aucune instance de la Cen-Sad ne s’est encore réunie depuis la crise libyenne, il est prudent que nous observions une certaine pause en attendant que nos diplomates nous indiquent la ligne à suivre. Aussitôt dit, aussitôt fait!