La Nouvelle Tribune

"L’Un, une alternative contre le régionalisme politique" dixit I. Kolawolé

Espace membre

L’échec aux dernières élections et les démissions successives de partis influents n’entament pas pour autant les ambitions des leaders de l’Union fait la nation(Un) de faire d’elle un grand parti. C’est ce qu’a martelé à maintes reprises, Antoine Kolawolé Idji vendredi dernier.

Invité sur l’Ortb, l’ex-coordonnateur général de l’Un, aujourd’hui membre du bureau politique a montré l’importance de l’Un. Pour lui, l’Un est la seule alternative contre la prolifération des micro partis recroquevillés dans leurs fiefs régionaux.  Pour y arriver, l’Un veut rassembler tous les partis régionaux pour les fondre en un seul. Il lance un appel à toutes les formations politiques afin qu’elles adhèrent à ce nouveau front qui entend se consacrer fortement à la formation politique de la couche juvénile. « L’Un entend être une école où les jeunes peuvent aller recevoir la formation politique qui leur manque pour devenir de vrais leaders politiques de demain. Lors de la dernière élection présidentielle, le président de l’Un Bruno Amoussou l’a martelé un peu partout où il est passé. C’est pour cela que l’union a instauré une adhésion directe afin de permettre aux citoyens dont les partis n’ont pas souscrit au protocole d’accord de l’Un à adhérer directement à l’Un afin de participer à la prospérité dont le Bénin a besoin.