La Nouvelle Tribune

Nago va-t-il sauver son rapport d’activités, ce jour?

Espace membre

La réunion de crise des députés de la majorité parlementaire, annoncée pour la journée d’hier à l’Infosec de Cotonou, a finalement eu lieu. Ce fut l’occasion pour chacun des députés de la majorité parlementaire de se prononcer sur les dossiers qui fâchent et les griefs qu’ils ont contre le président de l’Assemblée nationale.

Au terme de cette rencontre, que des proches ont qualifiée de très houleuse, il semblerait que le président a pu colmater quelques brèches. Selon les mêmes sources, cette rencontre aurait été concoctée par le président de l’Assemblée nationale et certains membres du bureau afin de régler les divergences avant l’examen de son rapport d’activités en plénière. Une séance qui est bien venue compte tenu de la crise latente interne dans le rang des députés de la majorité présidentielle. On se rappelle que dans un passé récent, lors d’un voyage de travail que le président de l’Assemblée nationale a entrepris hors du territoire national au lendemain de l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’année 2012, certains députés qui avaient la dent dure contre Nago ont profité de son absence pour rouvrir la plaie de leurs querelles. Ils ont voulu, au cours de la première plénière qui a suivi l’ouverture de la session ordinaire, bloquer les travaux parlementaires en évoquant l’article 21 du règlement intérieur qui dispose « le président de l’Assemblée nationale doit rendre compte à l’Assemblée nationale de ses activités, de sa gestion et lui fournir toutes explications qui lui seront demandées. A cet effet, le Président doit au début de chaque session ordinaire, présenter un rapport sur ses activités et sa gestion. .. ». On se rappelle aussi comment, lors de l’examen du projet de loi sur les armes et munitions en République du Bénin il y a quelques jours, des députés de la mouvance tels que Hélène Aholou Kèkè, Epiphane Quenum et d’autres, ont œuvré au rejet de ce projet de loi contre l’intérêt de la majorité présidentielle. D’autres exemples sont encore patents. Hier, Nago a tenté de dissuader les uns et les autres avant que son rapport d’activités ne soit introduit ce jour en plénière. Au terme de cette rencontre, le président Nago a-t-il pu convaincre ses pairs de la mouvance dont certains constituent aujourd’hui le noyau dur ? Que va-t-il se passer ce jour à l’hémicycle à la suite de cette rencontre de crise ? Nago va-t-il sauver son rapport d’activités ? Autant d’interrogations qui trouveront probablement leurs réponses ce jour à l’hémicycle. Mais dans tous les cas, la séance plénière de ce jour constituera une séance test pour Nago et déterminera  l’ambiance qui va régner désormais au parlement entre Nago et ses pairs de la mouvance.