La Nouvelle Tribune

Révision opportuniste de la constitution : «Sursaut Patriotique» sort ses griffes dimanche prochain»

Espace membre

Après la destruction de leurs affiches le 3 avril dernier, le front «Sursaut Patriotique» fera, dimanche prochain à 15 heures au Palais des congrès de Cotonou,  une sortie médiatique. Il sera question pour lui,  de dénoncer cet acte indigne qui met à mal l’Etat démocratique dont le Bénin se targe d’être. En effet, dans la journée du 3 avril 2012, il a été constaté la destruction systématiques des affiches «Touche pas à ma constitution » postées sur de grands panneaux publicitaires de la ville de Cotonou. 

Œuvre du front «Sursaut Patriotique», ces affiches ont été conçues et placées un peu partout dans la ville, dans le cadre de sa campagne contre toute révision opportuniste de la constitution béninoise du 11 décembre 1990. Dirigé par l’honorable Janvier Yahouédéou, ce front se compose d’anciens députés (6 au total), membres de la 5ème législature qui se sont regroupés, pour barrer la route aux opportunistes révisionnistes. Mais, ces affiches ont été détruites par des individus non identifiés jusqu’à ce jour. Sur ces affiches, un enfant en pleurs, suivi du message « pardon !!! Touche pas à ma constitution » ou en image, le roi Béhanzin, suivi du même message.
Par cette sortie médiatique, le groupe entend fustiger la privation des libertés fondamentales qui se dégage de cet acte de destruction. Aussi, «Sursaut patriotique» se donnera t-il pour tâche, ce dimanche 22 avril, d’expliquer au peuple béninois le sens de son combat.