La Nouvelle Tribune

Secteur éducatif : Yayi reçoit le front sur fond de division

Espace membre

Dans la nuit d’hier mardi, le président de la République a reçu les responsables des enseignants grévistes. A l’heure où nous mettons sous presse, la rencontre continue. Mais toutes les organisations syndicales impliquées dans la lutte n’ont pas été conviées à cette rencontre. Seuls les responsables du front ont pris part à la séance. Cette rencontre fait suite à la gigantesque marche faite par les enseignants dans la matinée d’hier et à la détermination des grévistes d’aller jusqu’au bout de leur lutte.

 La presse n’étant pas autorisée à la rencontre, nous n’avons pas été témoin des échanges. Mais les indiscrètions font état de ce que Boni Yayi aurait tenu, quasiment, les mêmes propos que ceux  tenus lundi dernier à Gogounou. Il s’agit du fait qu’à l’heure actuelle, le gouvernement ne dispose pas de ressources nécessaires pour satisfaire à la revendication des enseignants. Mais il a demandé à ces derniers reprendre le chemin des classes le temps de permettre à l’Etat d’avoir les moyens de leur donner satisfaction. L’atmosphère très tendue entre le gouvernement et le front des trois ordres de l’enseignement est peut-être en voie de s’apaiser. A condition que le dialogue soit franc entre les deux protagonistes.