La Nouvelle Tribune

Candide Azanai sur ‘’zone franche’’ : «C’est 2016 qui suscite les tractations autour du Pvi»

Espace membre

Invité hier sur l’émission ‘’zone franche’’ de la chaîne de télévision privée Canal 3, l’honorable député Candide Azanai s’est prononcé sur les réformes portuaires en cours ai Bénin. Il est important de soutenir le programme de vérification des importations (Pvi) de nouvelle génération. C’est la chose essentielle qu’on peut retenir du passage hier de l’honorable Candide Azanai sur l’émission zone franche de la chaîne de télévision privée Canal 3.

 Pour lui, il n’est pas opportun de revoir le contrat du pvi. Il explique que ce n’est pas le président de la République qui a signé le contrat mais plutôt il a participé à sa signature en prenant un décret qui puisse permettre à un membre du gouvernement de le faire. Aussi, suggère t-il que ceux qui mettent en cause la compétence  de ceux qui ont signé le contrat du pvi cessent de le faire car cette remise en cause peut être source de conflit au sein du gouvernement. Il propose que les acteurs en charges de la mise en application du pvi sécurisent le contrat, afin de lui permettre de véritablement jouer le rôle qui est le sien. En sécurisant ce contrat, cela permettrait aussi aux hommes d’affaires qui feront transiter leurs marchandises par le port de Cotonou. Ce qui permettrait de rendre le port encore plus compétitif sur le plan régional. Toutes les tractations qui se passent autour de l’application du pvi sont selon lui, les œuvres des hommes politiques qui le font à cause de 2016. En se prononçant sur les douaniers, il affirme que ce corps ne doit pas être blâmé. Au contraire, ils sont à féliciter pour leur travail. «C’est vrai qu’il y a certains parmi eux qui sont des brebis galeuses, mais ce n’est pas une raison pour jeter l’opprobre sur toute la corporation» affirme t-il. «Ce qui s’est passé entre temps a été le fruit d’un malentendu» a-t-il continué.