La Nouvelle Tribune

Le Frap affirme son soutien au Chef de l’Etat Boni Yayi

Espace membre

Le Front républicain pour une alternative patriotique(Frap) s’est prononcé sur l’actualité nationale. A travers un communiqué, dont l’intégralité est ci-dessous publiée, le mouvement politique attire l’attention sur l’intérêt des réformes portuaires engagées par le gouvernement, en appelle au sens de responsabilité des différents acteurs impliqués dans le secteur et félicité par ailleurs le Chef de l’Etat pour son élection à la tête de l’Union africaine (Ua).

FRONT REPUBLICAIN POUR UNE ALTERNATIVE PATRIOTIQUE (FRAP)
LE BEN-FRAP COMMUNIQUE

Réuni en conseil ordinaire, le Bureau Exécutif National du Front Républicain pour une Alternative Patriotique (BEN-FRAP) a examiné la situation économique et socio- politique,  notamment, les résistances, pour saboter  les nouvelles réformes  portuaires qui devraient améliorer la compétitivité du Port Autonome de Cotonou, sécuriser les recettes douanières afin d’assurer la relance de notre économie et réduire progressivement la pauvreté.
De l’analyse de  la situation, il ressort que le PVI NG et le Guichet Unique sont des outils performants pour accroître l’attractivité de notre Port. A l’évidence, le BEN – FRAP se réjouit de la réaction énergique et responsable du Chef de l’Etat, le 24 janvier dernier, pour mettre fin à la pagaille, au désordre, à la confusion organisés dans le cynique dessein de saboter le Port Autonome de Cotonou, poumon de l’économie nationale.  Le BEN-FRAP, tout en félicitant le Chef de l’Etat fustige les commentaires tendant à démonter la banalisation de son rôle en exigeant le  déguerpissement immédiat, sous escorte militaire, de tous les camions qui encombrent l’espace portuaire.  Le BEN-FRAP invite tous les acteurs portuaires à accompagner ces réformes dont le but final vise l’amélioration des conditions de vie au quotidien de nos populations,  la prospérité de notre pays, prospérité pour laquelle le Dr Boni Yayi et son gouvernement se battent inlassablement. Ce faisant, il a démontré qu’il savait prendre ses responsabilités devant la nation  en vue d’assurer l’approvisionnement des pays de l’hinterland. Par la même occasion, le BEN-FRAP s’est félicité de la brillante élection du Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi à la tête de l’Union Africaine le 29janvier 2012 à Addis Abeba.  Après avoir exprimé sa joie et son admiration devant une telle consécration qui relève du mérite personnel du Chef de l’Etat, le BEN-FRAP a noté que c’est pour la toute première fois que notre pays a été ainsi honoré.  Sans nul doute, ce mandat intervenu à un moment difficile, eu égard aux nombreuses  crises politiques, économiques, organisationnelles et confessionnelles qui secouent cette organisation continentale, sera  un succès pour la fierté de tout le peuple béninoise et la dignité de l’Afrique.

Cotonou le 08 février 2012
Pour le bureau, le porte parole
Hubert BALLE