La Nouvelle Tribune

La maison «Tchoco-tchoco» pour un nouveau départ

Espace membre

Du 11 au 12 février prochain, le parti du renouveau démocratique organise son congrès constitutif. Ce congrès qui se tiendra au stade Charles De Gaule de la ville capitale a pour objectif de relancer les ambitions politiques du Prd.

«Adrien Houngbédji ne peut plus se représenter constitutionnellement aux élections présidentielles au Bénin mais il sera toujours le leader du Prd’’. C’est ce qui résulte des propos d’Edmond Zinsou, l’un des  militants du Prd sur une chaine de télévision béninoise. Pour le député, il est hors de question que leur leader charismatique s’en aille en prenant sa retraite politique. Ceci tout simplement parce que selon les militants de ce parti, Houngbédji a encore des expériences qu’il doit mettre au service du parti et de ses militants.  ‘’Le parti du renouveau  démocratique est au carrefour de sa vie’’. C’est encore une autre des affirmations du député Prd. A l’en croire, le prochain congrès que ce parti politique organise lui permettra de repartir non seulement sur de nouvelles bases mais aussi de pouvoir atteindre les objectifs fixés lors de sa création. En parlant d’objectif, le principal du Prd qui est de conquérir le pouvoir politique n’est pas encore atteint. Ce que les militants de ce parti politique de la ville capitale du Bénin n’arrivent pas à comprendre. Les autres objectifs que les membres du prd veulent atteindre à la fin de leur prochain congrès est la réaffirmation de leur identité. Aussi pensent-ils revoir leur projet de société de manière à ce que cela cadre avec les aspirations de la population. Pour atteindre ces objectifs et pour que le Prd soit un parti qui se porte mieux, tous ses membres et militants doivent non seulement rester mais aussi réellement travailler pour cela. Il faut rappeler que le Prd est à la conquête du pouvoir politique au Bénin depuis bientôt 20 ans.