La Nouvelle Tribune

CSA-Bénin : Dieudonné Lokossou passe le témoin à Anselme Amoussou

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Remise du maillet de commandement, des documents officiels. Après 10 ans à la tête de la Csa-Bénin, le Sg Dieudonné Lokossou a passé service à son successeur Anselme Amoussou. C’est lors d’une cérémonie de passation de service lundi dernier à la Bourse du Travail.

Dans les annales de l’histoire de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (CSA-Bénin), une page vient de se tourner et une autre évidemment s’est ouverte. Après avoir passé deux mandats de cinq années à la tête de la deuxième confédération la plus représentative, le Secrétaire général Dieudonné Lokossou et annoncé sa retraite syndicale à l’ouverture du 6ème congrès en décembre a en effet passé le témoin à son successeur élu, Anselme Amoussou.

C’est ce lundi 9 janvier lors d’une cérémonie de passation de charges à la Bourse du travail à Cotonou qui a connu la participation des Secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales et des syndicats de base affiliés à la CSA-Bénin.

Dans l’allocution qu’il a prononcée lors de cette cérémonie de passation, le Sg Anselme Amoussou après avoir remercié tous ceux qui ont contribué à son plébiscite à la tête de la confédération, a dit avoir pris l’ampleur de la responsabilité et la mesure de l’immensité du chantier. Lequel est, en autres, de faire de la CSA-Bénin, la maison des travailleurs, intransigeants et âpres dans la défense de leurs droits mais aussi conscients de leurs devoirs de citoyens et d’employés, objectifs dans leurs revendications et dialogueurs crédibles et pertinents.  

Pour la réalisation de ce chantier, le Sg entrant qui s’est engagé à veiller à préserver la cohésion dans le respect et à s’inscrire dans la continuité des actions du Sg Lokossou, voudrait pouvoir compter sur les uns et les autres. Notamment des aînés de la CSA-Bénin qui constituent une « mine de connaissances ».

« Je ne serai pas loin »

Répondant à la sollicitation de son successeur, le Sg Lokossou a promis de ne pas abandonner la confédération. « Je ne serai pas loin », a effet assuré le Sg sortant, soulignant que ceux à qui le maillet de commandement de la CSA-Bénin a été confié sont préparés pour faire le job. Et avant de prodiguer des conseils au nouveau bureau exécutif national confédéral, le désormais ex-premier responsable de la CSA-Bénin a souhaité que son départ ne constitue pas la mort de la deuxième confédération la plus représentative du pays. Dans cette optique, il a également invité tout le monde à mettre la main à la patte.

Les Sg des centrales et confédérations, par la voix du Sg Chadaré, et Laurent Mètongnon, Secrétaire général de la Fédération des syndicats de l’administration des Finances, ont félicité le Sg Lokossou pour « avoir combattu pour le bon combat ». Aussi, ont-ils souhaité du courage, de la détermination et une bonne ambiance de travail » à la nouvelle équipe dirigeante de la CSA-Bénin.

Il faut souligner pour les « bons et loyaux services rendus à la CSA-Bénin », le Sg Lokossou a été gratifié de beaucoup de présents de la part de la confédération mais aussi de son successeur et d’autres membres de la CSA-Bénin.