La Nouvelle Tribune

Bénin : la gouvernance Talon séduit le corps diplomatique

se connecter
se connecter

A la présentation de vœux de nouvel an qui a eu lieu au Bénin, les missions diplomatiques accréditées dans le pays ont exprimé leur satisfaction par rapport au mode de gouvernance du Président Patrice Talon arrivé au pouvoir en avril dernier. Lire un extrait du discours de la doyenne du corps diplomatique, porte-parole des chefs de missions diplomatiques et consulaires.

Extrait du discours de la doyenne du corps diplomatique

 «…Excellence Monsieur  le président,

Lors de votre discours d’investiture le 6 avril 2016 sur la base de votre programme de société ‘’Le Nouveau départ ‘’, vous disiez, « ’urgence est donc aux réformes politiques, à la restructuration de l’économie nationale, à la reconstruction du tissu social, en redonnant confiance à nos citoyens et à la restauration de la crédibilité de notre pays ». Ce programme de société a été concrétisé le 22 octobre 2016 en un programme d’actions 2016-2021 d’un montant de 9039 milliard de francs CFA reposant sur trois piliers : consolidation de la démocratie de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance, transformation structurelle de l’économie, amélioration des conditions de vie des populations. Votre programme d’actions adopté, il vous faut une mobilisation générale du peuple béninois, de votre administration, de tous les acteurs intéressés à ce programme et de la communauté internationale. Je peux vous rassurer que la communauté internationale, notamment les pays et organisations internationales que nous représentons ici, est à votre côté pour vous accompagner dans la mise en œuvre de ce programme d’autant plus qu’il se fonde aussi sur les réflexions de l’agenda 2030 pour le développement (ODD) ainsi que sur les conclusions et recommandations de l’accord de Paris sur les changements climatiques COP21 et de la 22e conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques COP22.

Nous notons avec satisfaction que de votre prise de fonction en avril 2016 à l’adoption du programme en octobre 2016, le Gouvernement a anticipé sur des orientations et des mesures importantes qui figurent dans le programme. Je mentionnerai entre autres, le rapport de la commission de la révision de la Constitution de 1990 visant à consolider la Constitution béninoise. Rapport qui pave la voie d’une réforme constitutionnelle en 2017 et qui jouit d’un consensus remarquable au sein de la classe politique et de la société civile du Bénin. La réconciliation le 3 juillet 2016 des frères et sœurs de l’église protestante méthodiste divisés depuis près d’une vingtaine d’années. L’annulation des résultats de certains concours est un signal fort dans votre détermination dans la lutte contre la fraude et la corruption. Les mesures courageuses concernant la réduction du train de vie de l’Etat, et la mise en œuvre effective du découpage territorial du Bénin, ainsi que les missions d’audits des différentes sociétés d’Etat, vont dans le sens de la bonne gouvernance. Nous souhaitons que sous votre sage direction, le peuple béninois poursuive le dialogue par l’application de votre vaste programme d’actions, car qui dit réformes, dit nécessairement remise en cause de certains intérêts catégoriels ; ce qui, si on ne prend pas garde, ne manquera de créer un climat social difficile. Nous sommes confiants car le peuple béninois nous a habitués à résoudre pacifiquement les conflits en son sein… »