Offense au Chef de l’Etat : la Directrice de Canal 3 bénin condamnée à trois mois d’emprisonnement

Dans le procès pour offense au chef de l’Etat qui a débuté depuis octobre dernier, hier à l’issue d’une énième audience au Tribunal de Première instance de Cotonou,  le principal coupable, Berthe Cakpossa, la directrice général de Canal 3 a été fixée sur son sort. Mais le complice, Me Lionel Agbo devra attendre encore une semaine.

Le 18 septembre 2012. Dans l’une des salles du Codiam à Cotonou, Me Lionel Agbo anime une conférence de presse pour se prononcer sur l’actualité nationale. Dans ses déclarations, ce avocat au barreau du Bénin, ancien porte-parole et conseiller spécial du chef de l’Etat évoque une certaine corruption qui régnerait dans l’entourage de ce dernier. Dans la foulée, il affirme à ce propos «le chef de l’Etat sait que je sais qu’il sait que je sais».

Ces propos lui ont valu une poursuite pour diffamation et une autre pour offense au Chef de l’Etat. La première plainte émane de certains membres du cabinet civil du Chef de l’Etat, la second est du Président de la République lui-même. Tout comme lui, Berthe Capkossa est aussi poursuivie en sa qualité de Directrice générale de Canal 3 Bénin, la chaîne de télévision qui a diffusé les propos incriminés.

Dénommées, « le Procès Agbo », les audiences sur ces dossiers ont débuté le 03 octobre 20112.  Hier s’est tenue une audience pour le dossier offense au chef de l’Etat. L’audience s’est soldée par la condamnation de la Directrice de Canal 3 à trois mois d’emprisonnement ferme et à une amende de 500. OOO pour «offense au chef de l’Etat.» Cette peine, Berthe Cakpossa n’ira pas la purger en prison. En matière de droit des médias, C’est suite à une condamnation de 6 mois d’emprisonnement ferme que le procureur décerne un mandat de dépôt ou mandat d’amener. Elles a 15 jours pour faire appel

Me Agbo fixé le 23 janvier

Pour le dossier « offense au chef de l’Etat », le délibéré du cas Agbo a été renvoyé au 23 janvier, mercredi prochain. Dans le procès diffamation, son dossier a aussi  été renvoyé à la même date.Ces avocats ayant soulevé une exception d’inconstitutionnalité au cours des audiences antérieurs. Dans ses réquisitions au cours de l’audience du 19 décembre dernier, le Procureur de la République près le Tribunal de Prmière instance de Cotonou, Justin Gbènamèto avait demandé au juge de condamner Me Agbo à « 12 mois d’emprisonnement ferme suivi d’un arrêt de dépôt sur le champ.» Le juge va-t-il le condamner ? Rendez-vous mercredi 23 janvier prochain.

avatar
Nous devons marcher. je te soutiens. en realité c'est a croire qu'il n'y qu'eux dans le pays. trop c'est trop . kan kelkun parle on l'enferme ; ou on le chasse du pays. si il y a la place a la prison civile de cotonou ou ailleurs,venez nous enfermez tous . Soyons solidaire et que la fraternité règne afin que nous puissions combattre cette mesquinerie et la dictature qui règne. levons nous et crions STOP
VOTES:0
NAGO ET KOUKPAKI. vous êtes vraiment comique !!!
VOTES:0
avatar
Moi, j'ai toujours envie de pleurer.Pleurer pour mon pays, pleurer pour tous ceux qui sont morts pour que le Renouveau soit.Dites à Monsieur Gbênamèto qu'il porte indirectement le nom de Dieu.Si, au lieu de donner la vie, il commence à l'ôter pour plaire au Prince, demain, lorsque tout commencera à grincer, il passera à son tour par la guillotine du destin.La démocratie aussi ne peut être un dîner de Gala.Tenez-le pour dit, Monsieur le Président.Peut-être aussi que pour cela, demain, vous m'assignerez devant les tribunaux? je répondrai, fier et digne.Merci.
VOTES:0
avatar
Cher ami quelles preuves recherchez vous encore. N'est ce pas celui là même qu'on accuse de savoir que son entourage est pourri et de ne rien faire qui a limogé son secrétaire général de la présidence pour fait de corruption. n'était-il pas un proche? Aujourd'hui le cas NOUDEGBESSI est là pattant mon frère sans oublier les autres que nous connaissons. Prenons donc conscience du danger que représente ce régime
VOTES:0
avatar
c'est triste mon cher président aurait pu etre d'une certaine génération . malheureusement pour lui cette époque où le chef parle tout le monde se tait est révolu. Me AGBO en prison ne change rien nous allons toujours nous exprimer tant qu'ils ne vont pas arrêter ces mauvaises pratiques. Mais que GBENAMINTO se souvienne du cas de son collegue AMOUSSOU
VOTES:0
avatar
Ces barrons du tristement célèbre régime sont-ils fiers d'appartenir à ce groupe de malfaiteurs. Vous devez oser faire quelque chose contre ces pilleurs qui ont décidé de mettre le pays à genoux que dis-je à terre
VOTES:0
avatar
Chers amis ne vous en faites pas le bout du tunnel n'est plus pour longtemps. il ne lui reste plus que deux et quelques mois . Evitons de nous tromper encore de personne mais si vous croyez en Dieu, sachez qu'ils n'échapperons point au jugement de Dieu pour toute misère qu'ils nous causent. restons éveillés
VOTES:0
avatar
nago et koupaki jeudi 17 janvier 2013
hein......., que se passe t-il dans notre pays? en tout cas taisons nous pour ne pas avoir de problèmes. Que Dieu veille sur le Bénin
VOTES:0
avatar
C'est tristement triste!!!
VOTES:0
avatar
Le peuple n acceptera pas qu'on amnistie après 2016 ces politiciens qui nous gouvernent ils seront tous jugès...emprisonner une journaliste pour un fait pareil alors que les pilleurs de l'èconomie nationale vivent dans leurs belles villas et sont du 1er janvier au 31 dècembre entre les hotels de luxe et les avions...ils vont tous repondre..trop du bordel dans notre pays.
VOTES:0
avatar
A quand la fin de ce désordre organisé . Si on ne peut plus faire son travail d'information ,où est donc la liberté de la presse . tous les journalistes devraient marcher pour soutenir leur consœur et décrier l’asphyxie de la presse .
VOTES:0
avatar
quelles qualités?
VOTES:0
avatar
je pense qu'il faut laisser notre pt yayo fait son temps , sachez que nul n est parfait et tous le monde a ces défauts , c est vrai que yayi a des defauts c est de la meme maniere qu il a des qualités
VOTES:0
Mais c'est une bonne leçon pour nos journalistes. La démocratie c'est la responsabilité et arrêtons de nous indignés alors que nous savons trés bien que canal 3 fait de l'accompagnement et de la complaisance. <br />Je suis un défenseur de la liberté d'expression mais quand on est championne dans l'accompagnement et la complaisance, laissons les se manger entre eux. <br />Le PDG du groupe est le patron des patrons des médias et son directeur est le patrons des journalistes. Les deux sont les voix officielles des médias au Benin. Mon œil, verrouillage de la corporation. Vous voyez pas qu'il y a un problème? Passer votre temps à crier Yayi alors que c'est par les erreurs de certains que nous faisons le lit de la dictature.
VOTES:0
avatar
Veuillez verifier la date 03 octobre 2012 au lieu de 03 octobre 20112 dans le 4 eme paragraphe
VOTES:0
avatar
ASARFOULAY, MON CHER AMI, TU AS RAISON. LE BENIN EST A L'ANTIPODE DES REALITES D'AUJOURD'HUI AVEC LE Pt YAYI. DES ARRESTATIONS PLEUVENT PARTOUT SOUS CE RÈGNE. MÊME LES PETITS COMMISSAIRES SONT DEVENUS DES Pt DIEU DANS LEUR COMMISSARIAT. <br />TROIS PREDICATEURS MUSULMANS VIENNENT DE CONNAITRE CETTE REALITE CHEZ NOUS AU BENIN JUSTE APRES LEUR PASSAGE REMARQUABLE SUR CANAL 3 AVANT HIER. C'EST PITOYABLE POUR MON PAYS OU ON VEUT TOUT CACHER A LA POPULATION.<br />WAIT AND SEE.
VOTES:0
avatar
ASARFOULAY, LE BON DIEU AURA QUANT MEME PITIE DE NOUS PAUVRES QUI N'AVONS QUE NOTRE PETITE BOUCHE POUR NOUS FAIRE ENTENDRE. PLAISE A L'ESPRIT SAINT DE DESCENDRE SA COLERE SUR TOUS LES ENNEMIS DE LA DEMOCRATIE JURIDITIONNELLE DU BENIN. QUE LES AUTRES SACHENT AUSSI AUSSI QUE NOUS AVONS VU DES COULEURS DE MOUVANCE. NOUS EN AVONS VUES PLUS CONSTRUCTRICES QUE DESTRUCTRICES COMME LA LEUR. ET COMME L'A DIT L'AUTRE, QUE TOUS LES COLLABORATEURS DE MON CHER PRESIDENT SOUS QUI CES VERDICTS SONT RENDUS, SACHENT QU'APRES LE POUVOIR, LA VIE CONTINUE. LES PUNITIONS TAILLEES SUR MESURES AUJOURD'HUI, NE VONT-ELLES PAS NOUS RATTRAPER PLUS TARD. JE PENSE SPECIALEMENT AU TOUT PUISSANT PROCUREUR AMOUSSOU. SOUFFLEZ AUSSI QUE QUI APPLAUDIT LE BIEN, CRITIQUE LE MAL. C'EST AUSSI CA LA DEMOCRATIE. BONNE MEDITATION A VOUS.
VOTES:0
avatar
DIEU LE TOUT PUISSANT, PLAISE QUE TA COLERE TOMBE SUR TOUTES PERSONES MECHANTES QUI ENVERAIENT DES GENS QUI POUR RENDRE JUSTICE AU PEUPLES DISENT LA VERITE,<br />SI YAYI REFUSE QUE SON ENTOURAGE N'EST PAS POURIS ET PORTE PLAINTE CONTRE ME AGBO, POURQUOI ET POURQUOI ALORS EN PLEIN PROCES POUR DIFARMATION ET OFFENCE A LUI , IL TRADUIT CERTAINS DE CES PROCHES A LA HAUTE COUR DE JUSTICE? C'EST LA PREUVE QUE ME AGBO SAIT QUE YAYI SAIT QU'IL SAIT, ET YAYI AUSSI SAIT QUE ME AGBO SAIT QU'IL SAIT QUE DES CHOSE SE PASSENT ET LE MAITRE EN PRISON C'EST CONFIRMER QUE CEUX QUI SAVAIENT QUE DAGNIVO ETAIT MORT AU PALAIS AVAIENT RAISON DE NE RIEN DIRE POUR VIVRE.
VOTES:0
avatar
la démocratie n'a pas sa place au Bénin car la raison du plus fort est toujours la meilleur dans mon pays.
VOTES:0
avatar
YAYI ET SA BANDE DEMANDENT DES PREUVRES A MAITRE AGBO ET POURTANT ELLES SONT EVIDENTES AUX YEUX DE TOUS CEUX QUI VEULENT VOIR MEME LES AVEUGLES. MOI JE VAIS VOUS FAIRE QUELQUES DEMONSTRATIONS. COMMENCONS PAR LE DEBUT. DANS L'AFFAIRE ICC-SERVICES, QU'A DIT YAYI? "JE NE CONNAIS PAS LES RESPONSABLES DE ICC-SERVICES" CE QUE JE NE LUI CONCEDE PAS DU TOUT. MAIS IL A ACCUSE ET LIMOGE SON MINISTRE DE L'INTERIEUR (LE PROCHE DES PROCHES DE LA HAUTE AUTORITE) DE L'EPOQUE QUI, SELON MONSIEUR LE PRESIDENT, AVAIS COUVERT CETTE ESCROQUERIE DE TOUS LES TEMPS EN AFRIQUE. AGBO A-T-IL DIFFAME EN DISANT QUE LES PROCHES DE YAYI SONT CORROMPUS? OU BIEN C'EST LE FAIT QU'IL AIT DIT QUE YAYI SAIT QU'IL SAIT QUE SES PROCHES SONT CORROMPUS? SI C'EST LE CAS, NOUS POUVONS TOUJOURS FAIT LE MEME EXERCICE. CET MEME EXERCICE PEUT ETRE FAIT SUR DES DIXAINES D'AUTRE EXEMPLES. NOUS NE SOMMES QU'AU DEBUT.
VOTES:0
avatar
Il y a 2 situations conjoncturelles: (i) la cherté et son corollaire la faim du grd nombre, (ii) les excès du chef appuyé par une justice aveugle ds l'exercice de certains juges, ns disons bien certains juges cupides. Dans ces conditions, le peuple est plus faible pr se manifester. Et vs verrez q Agbo sera condamné au vu et au su de ses collègues avocats qui devant ce juge-là n'auront que le dilatoire comme manoeuvre... Ce qui n'ira pas plus loin. Que ce soit écrit!
VOTES:0
avatar
...Aussi, à mon avis faudrait-il réagir avant qu’il ne soit trop tard pour notre démocratie. Que l'on soit pro mouvance ou pas, qu’on apprécie maître Agbo ou pas, en condamnant la D G de canal 3, quand bien même elle n'irait pas en prison, ce qui n'est pas certain, ce sont à travers les organes de presse béninoises, les libertés de pensée, de parole, et d'écrire de tous, qui sont ainsi contraintes à la rétention sinon au silence. C'est cela qui devrait plutôt retenir notre attention et faire l'objet de vives protestations de notre part et non nous contenter de faire étalage de nos plus ou moins discutables expertises sur ce site. Garder le silence c’est ignorer la confiscation programmée et nettement visibles des dites libertés chez nous.
VOTES:0
avatar
Cette histoire d’offense au chef de l’ état m’a jusqu’ici laissé quelque peu perplexe, il importait pour moi de savoir si ce procès à la limite du ridicule n’était qu’une simple querelle de personnes moralement comme intellectuellement incompatibles ou si c’est celui beaucoup plus grave de la presse par personnes interposées. Il me semblait insensé que l’on poursuive quelqu’un pour avoir tenu des propos sur un sujet que le chef de l’état en personne a reconnu publiquement à plusieurs reprises comme existant dans son entourage. N’a-t’ il pas limogé devant la terre entière de proches collaborateurs à lui, à ce sujet ? Aujourd’hui, cette condamnation prouve qu’l y a effectivement péril en la demeure pour la presse et nous tous.
VOTES:0
@ADJAVI; ET COMMENT QU'IL AVAIT RAISON! DEPUIS LE DÉBUT. Même si Yayi a prétendu n'avoir rien SU, son CONSEILLER, Me AGBO, LUI A OUVERT LES YEUX, sur SA BAIGNADE EN EAUX TROUBLES, avec FCBE. COMPRENEZ MAINTENANT L'ALLUSION DE Me AGBO. "YAYI SAIT QUE JE SAIS, QUE SON ENTOURAGE EST CORROMPU". Donc personnellement à Me AGBO, YAYI ne peut plus SOUTENIR, qu'il n'en SAVAIT RIEN. Philosis
VOTES:0
avatar
Agbo a raison les preuves sont reélle ecouter , Talon etait une preuve , les ministres , les deputés impliquer dans ds affaires tel , construction port , construction assemblé national , tous ce monde etaient proche de yayi
VOTES:0
avatar
Il y a eu un ''bug''lire qu'en est il '' au lieu de ''quand est il''.
VOTES:0
avatar
J'ai du mal à comprendre comment on peut condamner la Directrice de Canal3 pour avoir laissé passer une phrase de M. Agbo. Cette phrase était elle une balle qui pouvait tuer ? Canal3 était le média émetteur de cette information sans en être la source. Quand est il du droit d'informer ? Je ne comprends pas.
VOTES:0
c'est aussi ça la démocratie. apprendre à assumer des actes.
VOTES:0
avatar
Comment peut-on condamner à des peines de prison la DG d'un organe de presse pour une ''faute commise par cet organe'' ? Wgactu au secours !!!! Ou bien c'est le yayisme dans toute sa splendeur ?
VOTES:0
avatar
Si tu n'a pas d'evidence, il ne faut pas diffuser sur des sujets tres sensibles !
VOTES:0
avatar
Y'a pas l'homme! jeudi 17 janvier 2013
Pourquoi voyons nous le mal partout? Est ce que le fait de dire des mensonges sur un citoyen est un comportement qu'il faut encourager? Puisse que les preuves n'existent pas, je trouve que c'est suffisamment grave pour un avocat de la taille de AGBO.La jeune génération des avocats les observe.Il faut que la génération AGBO sache qu'elle doit être un modèle pour cette nouvelle génération d'avocats.Ils sont très jeunes en âges et dans le métier alors ne leur inculquez pas des contre valeurs.Cela déshonore la corporation.Reconnaissons le, AGBO est une honte pour ces collègues.
VOTES:0
Maître Agbo n'ira pas en prison. Il n'écopera pas plus que la directrice de canal.
VOTES:0
avatar
Il n’y a pas de doute AGBO ira en prison. S’il ne va en prison comment GBENANMETO pourra justifier ses primes, son poste et autres. Agbo doit le savoir qd yayi décide rien n’arrête et ceci pour mettre en garde d’autres qui oseraient lever leur petit doigt. De toutes les façons yayi partira gbenanmeto et consorts vont se voir. J’espère que gbenanmeto n’aura pas de problèmes avec la justice à l’image de constant amoussou. Il faut attention ds cette vie. La vie c’est une roue qui tourne.
VOTES:0
avatar
si jamais il mette agbo en prison , c'est de faire de lui le prochain president du benin
VOTES:0
avatar
qui vivra verra jeudi 17 janvier 2013
mais à quand le procès canal3 ortb?<br />j,attends surtout cela parce les gens concernés sont chacun d'un coin certain<br />qui vivra verra
VOTES:0
avatar
Laisser les gens vous critiqué pour mieux fait sa aussi notre democratie en na besoin Mr le president
VOTES:0
avatar
Bravo au president de UA. Sa justice travaille pour lui et pour le peuple. Tout le monde nous suit, surtout avec la situation au Mali; les yeux sont aussi braquer sur le benin tres tres democratique. Mon oeil....
VOTES:0
avatar
hum ! Me agbo ça sent mauvais pour vous . depuis un moment vous ne jouez plus au " matamore des micros " silence micro ; comme quoi il faut savoir la fermer de temps en temps . comme le diraient les brouteurs ivoiriens " trop trop forts YAYI BONI ET GBENAMETO " pas lol !!!
VOTES:0
avatar
Moi, j'ai toujours envie de pleurer.Pleurer pour mon pays, pleurer pour tous ceux qui sont morts pour que le Renouveau soit.Dites à Monsieur Gbênamèto qu'il porte indirectement le nom de Dieu.Si, au lieu de donner la vie, il commence à l'ôter pour plaire au Prince, demain, lorsque tout commencera à grincer, il passera à son tour par la guillotine du destin.La démocratie aussi ne peut être un dîner de Gala.Tenez-le pour dit, Monsieur le Président.Peut-être aussi que pour cela, demain, vous m'assignerez devant les tribunaux? je répondrai, fier et digne.Merci.
VOTES:0
avatar
nago et koupaki jeudi 17 janvier 2013
hein......., que se passe t-il dans notre pays? en tout cas taisons nous pour ne pas avoir de problèmes. Que Dieu veille sur le Bénin
VOTES:0
avatar
Ces barrons du tristement célèbre régime sont-ils fiers d'appartenir à ce groupe de malfaiteurs. Vous devez oser faire quelque chose contre ces pilleurs qui ont décidé de mettre le pays à genoux que dis-je à terre
VOTES:0
NAGO ET KOUKPAKI. vous êtes vraiment comique !!!
VOTES:0
avatar
C'est tristement triste!!!
VOTES:0
avatar
Le peuple n acceptera pas qu'on amnistie après 2016 ces politiciens qui nous gouvernent ils seront tous jugès...emprisonner une journaliste pour un fait pareil alors que les pilleurs de l'èconomie nationale vivent dans leurs belles villas et sont du 1er janvier au 31 dècembre entre les hotels de luxe et les avions...ils vont tous repondre..trop du bordel dans notre pays.
VOTES:0
avatar
A quand la fin de ce désordre organisé . Si on ne peut plus faire son travail d'information ,où est donc la liberté de la presse . tous les journalistes devraient marcher pour soutenir leur consœur et décrier l’asphyxie de la presse .
VOTES:0
avatar
Chers amis ne vous en faites pas le bout du tunnel n'est plus pour longtemps. il ne lui reste plus que deux et quelques mois . Evitons de nous tromper encore de personne mais si vous croyez en Dieu, sachez qu'ils n'échapperons point au jugement de Dieu pour toute misère qu'ils nous causent. restons éveillés
VOTES:0
avatar
Nous devons marcher. je te soutiens. en realité c'est a croire qu'il n'y qu'eux dans le pays. trop c'est trop . kan kelkun parle on l'enferme ; ou on le chasse du pays. si il y a la place a la prison civile de cotonou ou ailleurs,venez nous enfermez tous . Soyons solidaire et que la fraternité règne afin que nous puissions combattre cette mesquinerie et la dictature qui règne. levons nous et crions STOP
VOTES:0
avatar
je pense qu'il faut laisser notre pt yayo fait son temps , sachez que nul n est parfait et tous le monde a ces défauts , c est vrai que yayi a des defauts c est de la meme maniere qu il a des qualités
VOTES:0
avatar
quelles qualités?
VOTES:0
Mais c'est une bonne leçon pour nos journalistes. La démocratie c'est la responsabilité et arrêtons de nous indignés alors que nous savons trés bien que canal 3 fait de l'accompagnement et de la complaisance.
Je suis un défenseur de la liberté d'expression mais quand on est championne dans l'accompagnement et la complaisance, laissons les se manger entre eux.
Le PDG du groupe est le patron des patrons des médias et son directeur est le patrons des journalistes. Les deux sont les voix officielles des médias au Benin. Mon œil, verrouillage de la corporation. Vous voyez pas qu'il y a un problème? Passer votre temps à crier Yayi alors que c'est par les erreurs de certains que nous faisons le lit de la dictature.
VOTES:0
avatar
Veuillez verifier la date 03 octobre 2012 au lieu de 03 octobre 20112 dans le 4 eme paragraphe
VOTES:0
avatar
ASARFOULAY, MON CHER AMI, TU AS RAISON. LE BENIN EST A L'ANTIPODE DES REALITES D'AUJOURD'HUI AVEC LE Pt YAYI. DES ARRESTATIONS PLEUVENT PARTOUT SOUS CE RÈGNE. MÊME LES PETITS COMMISSAIRES SONT DEVENUS DES Pt DIEU DANS LEUR COMMISSARIAT.
TROIS PREDICATEURS MUSULMANS VIENNENT DE CONNAITRE CETTE REALITE CHEZ NOUS AU BENIN JUSTE APRES LEUR PASSAGE REMARQUABLE SUR CANAL 3 AVANT HIER. C'EST PITOYABLE POUR MON PAYS OU ON VEUT TOUT CACHER A LA POPULATION.
WAIT AND SEE.
VOTES:0
avatar
ASARFOULAY, LE BON DIEU AURA QUANT MEME PITIE DE NOUS PAUVRES QUI N'AVONS QUE NOTRE PETITE BOUCHE POUR NOUS FAIRE ENTENDRE. PLAISE A L'ESPRIT SAINT DE DESCENDRE SA COLERE SUR TOUS LES ENNEMIS DE LA DEMOCRATIE JURIDITIONNELLE DU BENIN. QUE LES AUTRES SACHENT AUSSI AUSSI QUE NOUS AVONS VU DES COULEURS DE MOUVANCE. NOUS EN AVONS VUES PLUS CONSTRUCTRICES QUE DESTRUCTRICES COMME LA LEUR. ET COMME L'A DIT L'AUTRE, QUE TOUS LES COLLABORATEURS DE MON CHER PRESIDENT SOUS QUI CES VERDICTS SONT RENDUS, SACHENT QU'APRES LE POUVOIR, LA VIE CONTINUE. LES PUNITIONS TAILLEES SUR MESURES AUJOURD'HUI, NE VONT-ELLES PAS NOUS RATTRAPER PLUS TARD. JE PENSE SPECIALEMENT AU TOUT PUISSANT PROCUREUR AMOUSSOU. SOUFFLEZ AUSSI QUE QUI APPLAUDIT LE BIEN, CRITIQUE LE MAL. C'EST AUSSI CA LA DEMOCRATIE. BONNE MEDITATION A VOUS.
VOTES:0
avatar
DIEU LE TOUT PUISSANT, PLAISE QUE TA COLERE TOMBE SUR TOUTES PERSONES MECHANTES QUI ENVERAIENT DES GENS QUI POUR RENDRE JUSTICE AU PEUPLES DISENT LA VERITE,
SI YAYI REFUSE QUE SON ENTOURAGE N'EST PAS POURIS ET PORTE PLAINTE CONTRE ME AGBO, POURQUOI ET POURQUOI ALORS EN PLEIN PROCES POUR DIFARMATION ET OFFENCE A LUI , IL TRADUIT CERTAINS DE CES PROCHES A LA HAUTE COUR DE JUSTICE? C'EST LA PREUVE QUE ME AGBO SAIT QUE YAYI SAIT QU'IL SAIT, ET YAYI AUSSI SAIT QUE ME AGBO SAIT QU'IL SAIT QUE DES CHOSE SE PASSENT ET LE MAITRE EN PRISON C'EST CONFIRMER QUE CEUX QUI SAVAIENT QUE DAGNIVO ETAIT MORT AU PALAIS AVAIENT RAISON DE NE RIEN DIRE POUR VIVRE.
VOTES:0
avatar
la démocratie n'a pas sa place au Bénin car la raison du plus fort est toujours la meilleur dans mon pays.
VOTES:0
avatar
YAYI ET SA BANDE DEMANDENT DES PREUVRES A MAITRE AGBO ET POURTANT ELLES SONT EVIDENTES AUX YEUX DE TOUS CEUX QUI VEULENT VOIR MEME LES AVEUGLES. MOI JE VAIS VOUS FAIRE QUELQUES DEMONSTRATIONS. COMMENCONS PAR LE DEBUT. DANS L'AFFAIRE ICC-SERVICES, QU'A DIT YAYI? "JE NE CONNAIS PAS LES RESPONSABLES DE ICC-SERVICES" CE QUE JE NE LUI CONCEDE PAS DU TOUT. MAIS IL A ACCUSE ET LIMOGE SON MINISTRE DE L'INTERIEUR (LE PROCHE DES PROCHES DE LA HAUTE AUTORITE) DE L'EPOQUE QUI, SELON MONSIEUR LE PRESIDENT, AVAIS COUVERT CETTE ESCROQUERIE DE TOUS LES TEMPS EN AFRIQUE. AGBO A-T-IL DIFFAME EN DISANT QUE LES PROCHES DE YAYI SONT CORROMPUS? OU BIEN C'EST LE FAIT QU'IL AIT DIT QUE YAYI SAIT QU'IL SAIT QUE SES PROCHES SONT CORROMPUS? SI C'EST LE CAS, NOUS POUVONS TOUJOURS FAIT LE MEME EXERCICE. CET MEME EXERCICE PEUT ETRE FAIT SUR DES DIXAINES D'AUTRE EXEMPLES. NOUS NE SOMMES QU'AU DEBUT.
VOTES:0
avatar
Il y a 2 situations conjoncturelles: (i) la cherté et son corollaire la faim du grd nombre, (ii) les excès du chef appuyé par une justice aveugle ds l'exercice de certains juges, ns disons bien certains juges cupides. Dans ces conditions, le peuple est plus faible pr se manifester. Et vs verrez q Agbo sera condamné au vu et au su de ses collègues avocats qui devant ce juge-là n'auront que le dilatoire comme manoeuvre... Ce qui n'ira pas plus loin. Que ce soit écrit!
VOTES:0
avatar
...Aussi, à mon avis faudrait-il réagir avant qu’il ne soit trop tard pour notre démocratie. Que l'on soit pro mouvance ou pas, qu’on apprécie maître Agbo ou pas, en condamnant la D G de canal 3, quand bien même elle n'irait pas en prison, ce qui n'est pas certain, ce sont à travers les organes de presse béninoises, les libertés de pensée, de parole, et d'écrire de tous, qui sont ainsi contraintes à la rétention sinon au silence. C'est cela qui devrait plutôt retenir notre attention et faire l'objet de vives protestations de notre part et non nous contenter de faire étalage de nos plus ou moins discutables expertises sur ce site. Garder le silence c’est ignorer la confiscation programmée et nettement visibles des dites libertés chez nous.
VOTES:0
avatar
Cette histoire d’offense au chef de l’ état m’a jusqu’ici laissé quelque peu perplexe, il importait pour moi de savoir si ce procès à la limite du ridicule n’était qu’une simple querelle de personnes moralement comme intellectuellement incompatibles ou si c’est celui beaucoup plus grave de la presse par personnes interposées. Il me semblait insensé que l’on poursuive quelqu’un pour avoir tenu des propos sur un sujet que le chef de l’état en personne a reconnu publiquement à plusieurs reprises comme existant dans son entourage. N’a-t’ il pas limogé devant la terre entière de proches collaborateurs à lui, à ce sujet ? Aujourd’hui, cette condamnation prouve qu’l y a effectivement péril en la demeure pour la presse et nous tous.
VOTES:0
@ADJAVI; ET COMMENT QU'IL AVAIT RAISON! DEPUIS LE DÉBUT. Même si Yayi a prétendu n'avoir rien SU, son CONSEILLER, Me AGBO, LUI A OUVERT LES YEUX, sur SA BAIGNADE EN EAUX TROUBLES, avec FCBE. COMPRENEZ MAINTENANT L'ALLUSION DE Me AGBO. "YAYI SAIT QUE JE SAIS, QUE SON ENTOURAGE EST CORROMPU". Donc personnellement à Me AGBO, YAYI ne peut plus SOUTENIR, qu'il n'en SAVAIT RIEN. Philosis
VOTES:0
avatar
Agbo a raison les preuves sont reélle ecouter , Talon etait une preuve , les ministres , les deputés impliquer dans ds affaires tel , construction port , construction assemblé national , tous ce monde etaient proche de yayi
VOTES:0
avatar
Il y a eu un ''bug''lire qu'en est il '' au lieu de ''quand est il''.
VOTES:0
avatar
J'ai du mal à comprendre comment on peut condamner la Directrice de Canal3 pour avoir laissé passer une phrase de M. Agbo. Cette phrase était elle une balle qui pouvait tuer ? Canal3 était le média émetteur de cette information sans en être la source. Quand est il du droit d'informer ? Je ne comprends pas.
VOTES:0
c'est aussi ça la démocratie. apprendre à assumer des actes.
VOTES:0
avatar
Comment peut-on condamner à des peines de prison la DG d'un organe de presse pour une ''faute commise par cet organe'' ? Wgactu au secours !!!! Ou bien c'est le yayisme dans toute sa splendeur ?
VOTES:0
avatar
Si tu n'a pas d'evidence, il ne faut pas diffuser sur des sujets tres sensibles !
VOTES:0
avatar
Y'a pas l'homme! jeudi 17 janvier 2013
Pourquoi voyons nous le mal partout? Est ce que le fait de dire des mensonges sur un citoyen est un comportement qu'il faut encourager? Puisse que les preuves n'existent pas, je trouve que c'est suffisamment grave pour un avocat de la taille de AGBO.La jeune génération des avocats les observe.Il faut que la génération AGBO sache qu'elle doit être un modèle pour cette nouvelle génération d'avocats.Ils sont très jeunes en âges et dans le métier alors ne leur inculquez pas des contre valeurs.Cela déshonore la corporation.Reconnaissons le, AGBO est une honte pour ces collègues.
VOTES:0
avatar
Cher ami quelles preuves recherchez vous encore. N'est ce pas celui là même qu'on accuse de savoir que son entourage est pourri et de ne rien faire qui a limogé son secrétaire général de la présidence pour fait de corruption. n'était-il pas un proche? Aujourd'hui le cas NOUDEGBESSI est là pattant mon frère sans oublier les autres que nous connaissons. Prenons donc conscience du danger que représente ce régime
VOTES:0
Maître Agbo n'ira pas en prison. Il n'écopera pas plus que la directrice de canal.
VOTES:0
avatar
Il n’y a pas de doute AGBO ira en prison. S’il ne va en prison comment GBENANMETO pourra justifier ses primes, son poste et autres. Agbo doit le savoir qd yayi décide rien n’arrête et ceci pour mettre en garde d’autres qui oseraient lever leur petit doigt. De toutes les façons yayi partira gbenanmeto et consorts vont se voir. J’espère que gbenanmeto n’aura pas de problèmes avec la justice à l’image de constant amoussou. Il faut attention ds cette vie. La vie c’est une roue qui tourne.
VOTES:0
avatar
si jamais il mette agbo en prison , c'est de faire de lui le prochain president du benin
VOTES:0
avatar
qui vivra verra jeudi 17 janvier 2013
mais à quand le procès canal3 ortb?
j,attends surtout cela parce les gens concernés sont chacun d'un coin certain
qui vivra verra
VOTES:0
avatar
Laisser les gens vous critiqué pour mieux fait sa aussi notre democratie en na besoin Mr le president
VOTES:0
avatar
Bravo au president de UA. Sa justice travaille pour lui et pour le peuple. Tout le monde nous suit, surtout avec la situation au Mali; les yeux sont aussi braquer sur le benin tres tres democratique. Mon oeil....
VOTES:0
avatar
c'est triste mon cher président aurait pu etre d'une certaine génération . malheureusement pour lui cette époque où le chef parle tout le monde se tait est révolu. Me AGBO en prison ne change rien nous allons toujours nous exprimer tant qu'ils ne vont pas arrêter ces mauvaises pratiques. Mais que GBENAMINTO se souvienne du cas de son collegue AMOUSSOU
VOTES:0
avatar
hum ! Me agbo ça sent mauvais pour vous . depuis un moment vous ne jouez plus au " matamore des micros " silence micro ; comme quoi il faut savoir la fermer de temps en temps . comme le diraient les brouteurs ivoiriens " trop trop forts YAYI BONI ET GBENAMETO " pas lol !!!
VOTES:0